vendredi, août 13, 2010

L'amitié selon Plotine

"L'amitié était un choix où elle s'engageait tout entière; elle s'y livrait absolument, et comme je ne l'ai fait qu'à l'amour. Elle m'a connu mieux que personne; je lui ai laissé voir ce que j'ai soigneusement dissimulé à tout autre : par exemple, de secrètes lâchetés. J'aime à croire que, de son côté, elle ne m'a presque rien tu. L'intimité des corps, qui n'exista jamais entre nous, a été compensée par ce contact de deux esprits étroitement mêlés l'un à l'autre." -Hadrien (Mémoires d'Hadrien, Marguerite Yourcenar)

C'est si beau, j'en suis ébranlée.

4 commentaires:

BéKa! a dit...

J'adore.

Anonyme a dit...

C'est le plus beau livre que j'ai lu dans ma vie. J'ai eu beaucoup de mal, ensuite, à apprécier la plume d'autres auteurs tellement celle de M. Yourcenar était belle, dans ce livre (je n'arrive pas à trouver le mot parfait pour la qualifier).
SoniaG

Nanou La Terre a dit...

Tu es en train de lire Mémoires d'Hadrien, merveilleux...

Grande Dame a dit...

Sonia, comme plusieurs livres de Garcia Marquez (mon auteur favori), je m'imbibe à petites doses.

Nanou, tu le portes aussi dans ton coeur...