mercredi, septembre 30, 2009

L'herbe du voisin

Après avoir bordé tous mes garçons (et répondu à toutes leurs demandes, fait et reçu des massages et des câlins, discuté de toutes sortes d'affaires, raconté ma journée en détails comme ils aiment), je m'effouare dans le bureau, épuisée d'un dévouement affectif intense et demandant chaque soir.

J'avoue alors à mon homme en soupirant ma jalousie de la quarantaine de minutes de plus qu'il a pour lui chaque soir pour relaxer pendant que je borde les enfants.

-Moi je suis jaloux parce que t'as plus d'enfants que moi à border.

Fin.

Décidément, non qu'on n'apprécie pas ce qu'on a, mais les avantages de l'herbe du voisin, parfois...

9 commentaires:

Véro a dit...

Honte à moi-même en maman alone maintenant... Je me disais que j'allais p-e couper la chanson du soir comme fils à 6 ans et fille 4 3/4... Finalement, avec ton billet, je vais apprendre à savourer l'instant de ce moment qui évoluera certainement avec le temps.

Merci à ton homme pour les sages paroles.

Méli a dit...

Ma fille se couche maintenant seule... mais parfois j'éprouve le besoin d'aller lui faire un petit câlin...

Valérie a dit...

Des fois, ça me tente de «skipper» l'heure du coucher tellement je trouve que ça me demande de l'énergie: «Enwoyez dans vot' lit, pas d'histoire, pas de massage, pas de discussion, on se reprendra demain».
Mais les quelques fois où j'ai essayé, les enfants me l'ont fait payer assez cher merci.
Alors, puisqu'on ne peut pas y couper, autant profiter de ces moments en les savourant pour ce qu'ils sont : des instants de contact et de communication privilégés avec nos enfants.

La Belle a dit...

Tu viens de me faire réaliser quelle chance j'ai d'être celle que mon fils veut pour le dodo ! Je vais en profiter le temps que ça durera !!!

Anne-Lune a dit...

J'aurais presque pu écrire le commentaire de Véro. Il m'arrive de chanter une chanson en accéléré (mais comme genre style... VRAIMENT vite!) pour pouvoir sortir de la chambre plus vite. Au moins, les enfants trouvent ça drôle (ils me demandent même de la chanter ainsi, maintenant!), mais en même temps, ce billet me rappelle qu'il faut prendre le temps.

Carpe diem...

Ahlaya a dit...

Je pense qu'il faut en profiter, car dans quelques années, ce ne sera que de bons souvenirs ...

Les enfants seront grands et ils ne coucheront meme plus a la maison !

Nanou La Terre a dit...

L'herbe du voisin,
je ne l'envie jamais parce que chaque être humain porte en lui sa propre croix et que finalement, le voisin souffre souvent plus que chez moi. Finalement, je préfère mon herbe. Et toi?

folle à lier a dit...

Si l'herbe est plus verte chez le voisin...

Arrache ta verdure et remplace-la par de la garnotte!

Comme ça vous pourrez partager ces doux instants... les enfants adorent lancer des roches! héhé...

nina a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.