jeudi, juillet 01, 2010

Le potager 2010

Si les années passées m'ont fait maintes fois me gratter le menton devant l'irregularité de mes récoltes au potager, la mise à contribution de l'homme porte déjà ses fruits ( ! ) cette année.

Plutôt que d'utiliser le coin potager qui avait pourtant "fait la job" depuis dix ans, mon homme a construit au printemps des bacs de cèdre que j'apprécie énormément. Grâce à eux...

1.Beaucoup, beaucoup moins de mauvaises herbes au jardin. La toile géotextile au fond des bacs contribue également à limiter les indésirables.

2. Fini la terre tellement lourde et glaiseuse que pénible à travailler en dépit de tous les ajouts des dernières années pour l'améliorer. Uniquement de la terre à jardin.

3. Enfin des contours bien définis qui seront encore les mêmes à la fin de l'été.

4. Le boulot de préparation sera nettement moins fastidieux au début de la prochaine saison.

Qui plus est, mon spécialiste des vers de terre s'est soucié de l'absence de ceux-ci dans la terre vierge du potager et à vu à partir à la chasse pour remédier à la situation. Les nouveaux venus ont même eu droit à un tour de camion. Non mais, c'est-y pas le gros luxe pour un ver de terre, ça?


Est-ce la bonne terre, est-ce mon incroyable positivisme, est-ce les incantations écossaises à la Findhorn que je récite toutes les nuits après avoir pris soin de frotter vigoureusement sur mes avant-bras des feuilles de basilic et de la racine de poudre d'escampette devant le potager, je n'ai jamais eu un jardin si fourni à cette période de l'année.

Les allées de paillis de cèdre devaient nous permettre de bien circuler, et c'était le cas jusqu'à ce que mes prolifiques plants ne prennent des airs de Haricot magique. J'ai dû utiliser mon statut de Reine des Lieux pour corriger la situation.

Après la pluie, l'odeur de cèdre au jardin est sublime.



Je n'ai jamais eu de si gros plants de basilic. Ça sent déjà le pesto ! Voyez comme les plants de concombres sont ambitieux: j'ai dû détacher les tiges qui s'enroulaient autour des branches des plants de tomates au lieu de se contenter des treillis.



Le problème que je n'avais pas prévu avec la laitue mesclun, c'est mon incapacité à reconnaître toutes les feuilles qui évidemment diffèrent les unes des autres, ce qui fait que nous avons peut-être mangé des mauvaises herbes ou désherbé de bons plants. À droite, l'abondance de la roquette fait que nous ne fournissons pas à en manger. Salades, carpaccio, what else?

L'ai-je dit? J'adore mon potager !

13 commentaires:

Mamanbooh a dit...

Mais, moi aussi, je l'Adôre ton potager!

Wow, quel beau travail... Bravo!

*Ton spécialiste des verres de terre est vraiment mignon, une belle façon d'utiliser ses talents et de le faire partager.

Anonyme a dit...

Superbe!!!


France

Diamone a dit...

Wow ! je suis jalouse de ta coriandre ( c'est bien de la coriandre à gauche?) j'en raffole et chaque année mes essaies ne sont pas très concluants disons... Bonne bouffe ;)

Diamone a dit...

Oh et je crois que la belle température qu'on a eu au mois de mai-juin a beaucoup aidé aussi ;) les miens aussi sont plus gros que d'habitude

Dr Maman a dit...

Quel style! J'en bave!

Élisou a dit...

Je jalouse vertement votre basilic, le mien est liliputien et si j'en mange une seule fois cet été, je monte les marches de l'oratoire à genoux...

Roquette? J'avais déjà vu une pizza à la roquette lors d'un voyage en Angleterre, dans un resto de pizzas fines... Quelques feuilles parsemées sur la pizza, ça n'avait pas l'air mauvais dutout!

Une femme libre a dit...

Les bacs sont très utiles en jardinage. En plus de tous les avantages que vous décrivez, en surélevant les plants, ça les rapproche du soleil d'où une récolte plus abondante et impressionnante. Dans mon ancienne maison, j'avais des bacs suffisamment élevés pour m'assoir sur les rebords et je jardinais en paresseuse, confortablement installée. Votre conjoint a fait du beau travail, les bacs, c'est utile et esthétique aussi. Bravo! Et en plus, vous avez la chance d'avoir un spécialiste des vers de terre pour vous aider. Une terre bien aérée produit plus, c'est clair.

Marina a dit...

Waouu il est superbe ton potager... je suis jalouse, le mien entre mon fils d'un an, ma grossesse et notre tout nouveau magasin... bin c'est la brousse...

Marina a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Pur bonheur a dit...

Moi aussi!!! J'aimerais le tripler l'an prochain. C'est pas l'espace qui manque.
Pour mes plants de concombres, je les fait grimper après ma clôture 'Frost' qui encadre la piscine. Ça pousse comme des vignes et ne prend pas d'espace au sol.

Nanou La Terre a dit...

Mais il est superbe ce potager! Et l,allure est vraiment proprette, bravo!

Marie-Hélène a dit...

J'suis jalouse! Désomais, je refuse de jardiner si j'ai pas des bacs! (Ça va prendre un 'tit bout, faut se débarrasser de la cabane présente avant...)

maman a dit...

En effet! Magnifique jardin. Le mien avait triste mine à mon arrivée.