samedi, décembre 03, 2011

Comment arnaquer un artisan en sept étapes faciles

Tout d'abord, quelques pré-requis:

1 - Avoir peu de conscience personnelle
2 - Avoir le sens de l'honneur plutôt élastique
3 - Posséder un certain talent de comédien
4 - Être minimalement stratégique

La technique est relativement facile. Inutile de spécifier qu'un peu de pratique peut vous rendre redoutablement habile.

Voici:

1 - Tout d'abord, montrez-vous intéressé aux produits d'un artisan. Sentez-les, touchez-les, essayez-les, votre intérêt ne s'en montrera que plus crédible.

2 - Dans un deuxième temps, faites votre choix sur quelques produits sélectionnés, idéalement plus dispendieux.

3- Réglez votre dû. Pour obtenir un effet plus "wow" et démontrer le sérieux de votre investissement, préférez régler avec une grosse coupure.

4 - Remerciez poliment lorsque l'on vous remet le sac contenant vos achats, puis quittez.

5 - Une vingtaine de minutes plus tard, revenez en trombe au kiosque de l'artisan. Pour plus de persuasion, arborez un air décidé lorsque vous tendez le sac à l'artisan en ayant pris soin de retirer les articles les plus dispendieux pour lui signifier avec une conviction saupoudrée d'un certain affolement qu'il a oublié de vous remettre lesdits articles.

6 - Déstabilisé, ce dernier hésitera, vérifiera ses notes de ventes, plissera les yeux pour vous considérer et finalement vous donner le bénéfice du doute.

7 - Quittez ensuite rapidement en prenant soin de contenir votre satisfaction intérieure d'avoir obtenu presque le double de la valeur de votre achat initial par votre habile manoeuvre.


Bien entendu, l'artisan pourrait s'auto-flageller de n'avoir pas écouté son intuition et sa certitude flageollante au moment de votre passage impromptu lorsqu'après coup il réalisera qu'il vous avait bien remis les articles payés (ce que lui confirmeront ses proches témoins) mais qu'importe puisque c'est vous qui aurez à ce moment en main ce que vous convoitiez.

Bah, il pourrait se sentir stupidement dupe et imbécile de n'avoir pas repéré l'arnaque sur le coup, de s'être mis en doute, il pourrait se sentir personnellement blessé d'avoir été dépouillé de ses précieuses créations mais qu'importe puisque de toute manière l'honnêteté, l'honneur, le respect, le souci de l'autre et la conscience ne vous importent pas?

10 commentaires:

Anne-Lune a dit...

Oh non! C'est franchement frustrant, surtout quand on pense à tout ce temps passé à travailler tes produits... :-(

Tania a dit...

Arf... est-ce qu'il en a arnaqué plusieurs comme ça dans le salon?!?! En tout cas, je suppose qu'on ne t'y reprendra plus pour toutes les prochaines fois, c'est peut-être ça de gagné... :( Tu fais bien de passer le mot, peut-être que d'autres l'enverront promener!! ;)

Anonyme a dit...

Désolation... Et à ce temps de l'année, ils redoublent d'ardeur. Et l'apparence est trompeuse, la dernière...avec son bébé dans le carosse a glissé un produit, mine de rien, en se penchant pour lire l'étiquette. Et le produit est disparu de la tablette.

Même parfois la meilleure vigilance quand on est seule est difficile. C'est ennuyeux, mais il ne faut faire confiance à personne. Un autre fidèle client pris en flagrant délit qui mettait le produit dans son sac. Vu à temps, il a payé feignant la distracion.

Si t'as besoin, appelles. Navrée de cet incident.

Rémi Poséidon a dit...

Pfff... Qui a dit que les Québécois étaient tous gentils et honnêtes ? Encore un Français, certainement.

Franchement, il n'y a pas de mots contre ça. C'est petit, lâche, complètement idiot, inutile, dég...outant et j'en passe. Ces gens n'ont aucun honneur, aucun amour propre. Doit pas y avoir beaucoup de miroirs chez eux...

Grande-Dame a dit...

La malhonnêteté n'a pas de nationalité Rémi. Celle-là était Française effectivement mais elle aurait pu être de n'importe quelle origine. Je condamne l'arnaque, non l'origine de l'arnaqueuse.

Rémi Poséidon a dit...

Malentendu : pour la nationalité, je ne parlais pas de celle du malhonnête (quoique d'après ce que vous dites, hein, c'est malheureux tout de même !), mais bien du préjugé (certes positif mais préjugé quand même) sur les Québécois !

La Prétentieuse a dit...

Je vous relis et saisis une tout autre interprétation...;) Bonne soirée à vous !

Ladywaterloo a dit...

Un français? Certainement? Je croyais que seuls les français étaient xénophobes..

Pfuttt, les français sont des gens normaux, certains pas très honnêtes, comme chez vous, je le crains, et le crois, hélas.

On est mal barré avec ces préjugés, surtout quand les temps deviennent si durs, enfin de par chez nous, j'espère pas chez vous.

Rémi Poséidon a dit...

Oulà ! Si vous saviez !

Et encore, vous autres Québécois partez avec un sacré capital de préjugés positifs de la part des Français : gentillesse, cousins d'Amérique, porte ouverte même en cas d'absence, solidarité devant le terrible hiver sibérien qui dure 13 mois sur 12 (au moins), une langue et un accent charmants (quoi que ce dernier préjugé se connote d'une dose certaine de condescendance, si, si, hélas), etc...
Sachez qu'il n'en est pas de même pour tout le monde. Ainsi, cet Algérien installé depuis 1960 en France, qui y a fondé sa famille, sera toujours un sale Arable, voleur, menteur et musulman intégriste.

Mais il est vrai que la bêtise et la malhonnêteté sont internationales. Force est d'admettre qu'en proportion il n'y a pas plus de c... bêtes types en France qu'ailleurs, c'est juste qu'en France on est bientôt 70 millions pour un territoire grand comme le tiers du Québec, alors forcément il y a plus d'imbéciles au m², ça se remarque plus et ça déteint sur les autres (particulièrement à Paris d'ailleurs, c'est un provincial qui parle ^^).

Dans mon premier commentaire, j'ai donc usé d'un préjugé contre les Français en sous-entendant qu'une phrase préjugée pareille ne pouvait sortir que de la bouche d'un de mes compatriotes.

Cela dit, j'ai quand même quitté la France autant par goût de découvrir le monde que par dégoût de l'évolution actuelle de mon pays. Encore cinq ans à ce rythme et l'Union Européenne ne sera plus qu'un souvenir effacé par un fascisme (à tendance néo-nazie) renaissant. Et ça, ce n'est pas un préjugé...

Pour en revenir au sujet du billet de Grande Dame, c'est franchement nul comme comportement. Arnaquer ainsi un artisan, faut vraiment pas avoir de conscience. Mérite même pas de se laver avec vos magnifiques savons !

Pis le fait qu'elle soit Française... Faut avouer, ça aide pas à combattre les fameux préjugés !

La Prétentieuse a dit...

Vous me faites sourire ce matin cher Rémi. Au fond, la dame aurait pu être Belge, je n'aurais pas fait la différence. ;o)

"Pfuttt, les français sont des gens normaux, certains pas très honnêtes, comme chez vous..." Bien sûr LadyWaterloo, personne ne vous contredira là-dessus et je ne pense pas avoir prétendu le contraire. :o)