dimanche, octobre 11, 2009

Le changement

Concept nébuleux que celui-là. Quand on parle de changement, on se réfère généralement à quelque chose de large et d'indéfini comme une simple impression mal articulée. Avoir besoin de changement dans sa vie : quelque chose cloche, on n'a pas vraiment mis le doigt dessus mais on est prêt à tenter différentes choses pour modifier la dynamique pour mieux cerner ce qui ne va pas. On tombe en mode exploratoire.

À chaque pallier d'élection, un des partis d'opposition propose "du changement". On ne sait pas trop à quoi ça réfère exactement, qu'est-ce que ça condamne de l'administration que l'on tente de déloger mais on tente de se faire du crédit électoral en faisant la promotion d'un quelconque changement. À quel niveau, on ne sait pas (mais comme les implications sont plus grandes que pour une coupe de cheveux, on aimerait bien savoir avant de faire un X dans une case).

Plus je croise de pancartes électorales, plus je trouve cette proposition de changement fourre-tout. On ne propose rien de tangible ou d'accessible. Juste du changement. On s'entend que même changer pour pire, ça représente du changement. Oh, ne vous méprenez pas, je suis heureuse de voir cette année un parti d'oppostion qui semble mieux organisé pour offrir un choix aux électeurs Lavallois "pris" avec le même maire depuis une vingtaine d'année. Seulement, à moins de faire une recherche, on ne connait rien des idées proposées par cette opposition et sa pâle visibilité. Ne serait-ce pas plus sérieux de proposer des idées réelles, des idées-choc qui donnent le ton des couleurs d'une organisation politique ?

Je ne sais pas sur quoi misent les partis qui proposent du changement. Sur l'ignorance de l'électorat pour lui vendre une abstraction ayant un potentiel de séduction ?
Sur l'espoir qu'ils aient été suffisamment déçus, blasés ou choqués d'une action ou inaction du parti au pouvoir pour leur donner envie de voir une issue salvatrice dans le mot "changement" ?
Sur leur considération tellement grande de leur électorat qu'on suppose qu'il connait les valeurs, orientations, compétences et volontés des partis en lice et qu'il puisse conclure lui-même qu'effectivement, d'une plate-forme électorale à l'autre, il y a du changement.

Je n'aime pas les concepts fourre-tout. "Expérience" fait partie de ceux-là (me semble avoir écrit un billet là-dessus mais je ne l'ai pas retrouvé). "Vivez l'expérience de tel resto", "Découvrez l'expérience de la campagne à quelques minutes de la ville", "Vivez l'expérience de telle activité". Toute banalité devient une expérience sensationnelle à découvrir. C'est facile, général, publicitaire à l'os, tellement fourre-tout que ça en devient sans âme, dépersonnalisé.

*

C'était la réflexion du jour. Sur ce, je vais organiser la maison pour le souper d'automne de ce soir. En ce qui me concerne, on se parle de mon trente-cinquième automne. Eh oui, c'est mon anniversaire et comme les anniversaires me rendent mélancolique, j'ai mis de l'agrément dans mon café (une raison comme une autre) et essaie de respirer par le nez.

13 commentaires:

Une femme libre a dit...

Vous savez bien qu'à trente-cinq ans je vais vous dire que vous êtes une jeune poulette et je le pense pour vrai. Tant de belles merveilleuses années devant vous. Vos enfants seront tous élevés avant vos 52 ans et là encore, vous serez bien jeune pour des projets en solo ou en couple. Mais en attendant, profitez bien et je sais que vous le faites de votre magnifique famille.


Lâchez la mélancolie, Grande Dame (en vieillissant un peu, vous portez avec encore plus de grâce votre distingué nom de blogueuse) et passez une très belle journée d'anniversaire!

Anonyme a dit...

Bonne fête! Et 35 ans, ce n'est pas vieux sinon ça voudrait dire que je suis vieille... Moi, j'ai arrêté de pleurer le jour de ma fête lorsque j'ai compris que je vieillissais chaque jour et pas seulement le 8 août.

S@hée a dit...

Joyeux anniversaire mon amie...

xxx

ClaudeL a dit...

35, un beau chiffre rond. Faut dire que sa fête en automne... moi qui suis du printemps, je peux comprendre, je ne sais pas si j'aimerais. Mais belles couleurs par contre et cocooning, au chaud, tandis qu'en avril je suis plutôt dans la boue. Vous voyez, y a toujours un os. Allez bonne fête!

Super -maman a dit...

Bon anniversaire, grande Dame ! :0)

La Belle a dit...

Joyeuse anniversaire ;-)

Anonyme a dit...

J'espère que tu as eu un très bel anniversaire !
bisoux,
cricri

Tania a dit...

Joyeux anniversaire!!!
Beaucoup de bonheur et d'amour pour la nouvelle année... 35 ans, c'est tout jeune, et c'est vrai que les enfants sont déjà tous faits, ça donne de l'avance ;o)

Ça fait une tonne d'anniversaires en un mois, ça me surprend chaque fois ;o)

C'est l'anniversaire de ma soeur aussi aujourd'hui ;o) C'est sans grande importance ici, j'avais juste envie de le mentionner ;o)

Bonne fête encore!! ;o)

folle à lier a dit...

Bonne fête! Bonne fête!

L'idée "du petit quelque chose dans le café" me plaît bien!!!

Vos 35 printemps seront un excellent prétexte pour "aromatiser" le mien!!!!

La Mère Michèle a dit...

Bonne Fête :)

J'aurai mes 35 hivers en décembre, on est collées!

Savoure ton café :)

Méli a dit...

Meilleurs voeux en retard ! 35 ans, c'est si jeune ! Je n'étais même pas encore mère à cet âge, ouf !

Pour le slogan du changement, je suis tout à fait d'accord avec vous ! J'ai toujours trouvé que ça manquait de substance ! Quel changement ? C'est comme important de le savoir !

Marie l'urbaine a dit...

Comment ai-je pu passer par-dessus ce texte ? Il y a longtemps que je veux écrire quelque chose là-dessus. Bravo !

En effet ce qui m'horripile c'est d'abord le peu de substance contenue dans ce mot flou mais en plus, on essaie ensuite (en grande entreprise, par exemple) de nous faire avaler qu'il est TJRS malsain d'être réfractaire au changement. Eh ! Oh ! D'accord, la résistance au changement créé parfois une inertie désespérante, mais qu'en est-il de l'esprit critique ??? Je persiste à penser que certains changements sont négatifs ! L'arrivée au pouvoir de Bush en 2000, c'était du changement !!!
Si ça t'intéresse, il y a un livre que les gestionnaires font lire à leurs employés - ça M'ENRAGE ! : Qui a piqué mon fromage ?

Marie l'urbaine a dit...

Et Joyeux anniversaire un ti peu en retard ! :)