jeudi, août 18, 2011

L'autre mère

J'ai développé une espèce de profond respect et sincère amitié pour une femme que je n'ai jamais rencontrée: la mère de notre "échangiste".

Quelque chose d'humain et de noble réside dans cet échange, pour deux mères: je prends soin de ton enfant, je l'accueille, lui fournis mon écoute, mon humour, ma disponibilité, ma bienveillance et tu prends aussi soin du mien.

Fils Aîné a adoré son autre mère, Karen. Via son enthousiasme pour cette femme avec laquelle il parlait, riait, se confiait, écoutait des films, j'ai développé une grande estime pour elle. Elle n'a pas assuré que ses besoins physiques. Elle s'est investie dans une vraie relation avec lui et s'est construit entre eux une belle complicité.

Je suis vraiment touchée de ce lien nouveau et significatif pour mon fils.

3 commentaires:

maratrejoyeuse a dit...

Au nom de l'autre... merci.
Être l'autre, ce n'est pas facile, mais avec la reconnaissance (et la gratitude?) de la mère, tout est plus simple.

Josée a dit...

J'aime bien lire votre expérience d'échange. La fille de ma voisine a fait le même type d'échange cet été et on ne peut pas dire que ça ait été tout beau.

Votre expérience positive va aider mes schémas cognitifs de mère si, un jour, un des miens désirent suivre cette aventure.

Julie a dit...

Un beau défi, magnifiquement relevé! Ça me donne des idées...

Je potine!
http://www.la-mere-est-calme.com/2011/08/les-potins-du-dimanche-edition.html
(en ligne dimanche!)