samedi, mai 14, 2011

Ôde à mon aîné.

Ô toi, mon fils adoré.
Toi que je ne cesse d'aimer.
Mon ange noir parcourant à tâtons un ciel blanc.
Étrange gloire possédant ton esprit vaillamment.

Premier de mes chevaliers,
Premier de mes chers bébés.
Le trésor au bout de mon arc-en-ciel.
Celui que mon amour interpelle.

Ô toi, mon fils adoré.
Toi que je ne cesserai d'aimer.
Un jour, tu voleras loin de moi.
Au travers des temps, tu resteras,
Pour toujours ma fierté à moi.

13 commentaires:

Tcha (Fils aîné) a dit...

Moi aussi je t'aime mamounette ;)

Grande-Dame a dit...

Pffft ! Et moi qui avais confiance en toi !!!

Grande-Dame a dit...

(ne jamais laisser son compte Blogger ouvert...on m'avait déjà fait le coup avec FB mais là, on s'en permet grassement...)

Zygoth a dit...

En tout cas.... il est le digne fils de la Prétentieuse :)

oknotok a dit...

Ha! ha!

Michelle a dit...

:-)et oui ya de qui retenir

mais vraiment cute

chatouille bonheur a dit...

Bon Dimanche Grande-Dame .

nina a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Rémi Poséidon a dit...

So cute !
Toujours flatter l'égo, ça peut construire de grandes choses (jeu de mots facile inside).

BéKa! a dit...

Mamounette... mes filles m'appellent comme ça. (soupir)

Anonyme a dit...

Bon là maintenant j'attends l'Ode pour les six autres... ;-) lol

Valéry

Fleurbleueisa a dit...

Bravo l'ainé et comme disait Valéry, la barre est haute pour les six autres maintenant... :)

Mamantroispointzero a dit...

J'adore!