jeudi, janvier 20, 2011

La main

Je n'avais jamais reçu ce type d'inhabituel compliment.

Dans un café, break d'une course folle, alors que je transcrivais fluidement des pensées, citations, mots inspirants, je relevai la tête, percevant sans doute l'insistance du regard posé sur moi. Un homme de me déclarer alors que ma main était belle à voir à écrire si naturellement.

Suis demeurée perplexe (on mettrait sa main au feu que je ne vis que pour ce mot). L'homme estimait avec désolation (et raison) que tout se rédigeait désormais trop par clavier et pas assez par la plume traditionnelle.

Même si je vis une relation symbiotique avec mon ordinateur, j'étais d'accord.

Nous avons parlé un peu. Il y a quelque chose de réconfortant, un plaisir, une certaine intimité à partager les couleurs réelles de sa plume plutôt que celles universelles d'un clavier.

J'aime écrire.

8 commentaires:

Isabelle a dit...

Malgré nos relations symbiotiques (parfois symptomatiques) avec notre clavier, je crois qu'il ne faut pas perdre le geste intime de l'écriture, de la calligraphie, surtout si notre main est belle à voir... ;-)

Éléonore a dit...

Je trouve que c'est un beau moment.
Rien ne remplacera jamais le bonheur d'un mot écrit à la main.
Et je trouve ce monsieur courageux de te l'avoir exprimé.

La Belle a dit...

Moi aussi j'aime écrire à la main. Mais ça se perd tellement vite depuis que nous utilisons des ordinateurs.

C'est agréable de recevoir de belles remarques :-)

Marie-Julie Parent a dit...

wow! j'adore ce genre de contact avec des inconnus. Faire un compliment, un geste ou dire un mot tout simplement gentil, ça fait notre journée! Je viens de découvrir ton blogue! belle introduction pour moi! super!

Grande-Dame a dit...

C'est une sorte de rendez-vous intime avec soi-même, quelque chose que l'ordi ne rend pas. Dans un atelier de création littéraire, au cégep, une fille m'avait dit que le style de ma calligraphie enrichissait encore davantage mon texte. Ce fut un magnifique compliment.

Eléonore, absolument. Quel plaisir que d'oser dire ces choses !

La Belle, ce genre de compliment touche parfois une corde sensible. Il m'est arrivé de mentionner à une femme que je trouvais belle que je trouvais ses cheveux (très courts) vraiment splendides. La femme en fut grandement émue: ils recommençaient tout juste à pousser, elle venait de faire de la chimio et avait eu le coeur brisé de perdre tous ses beaux cheveux d'avant.

Marie-Julie, beau contact inusité, en effet ! J'en prendrais plusieurs par semaine, de ces contacts impromptus ! Bienvenue !

Charlotte a dit...

«J'aime écrire.»

Et moi j'ajouterais.. «.. à la main.»

Je me sens plus inspirée un crayon à la main que le clavier sous mes doigts et l'écran devant mes yeux! :)

J'aime ce genre d'attitude. Une personne assez confiante pour dire ce qu'elle pense, faire un compliment à un(e) parfait(e) inconnu(e).

Parce que oui, je crois qu'il faut une bonne dose de confiance pour faire des compliments.

Julie a dit...

Le crayon et la plume sont différents... Pas de mots pour décrire.

Une fois, j'ai déjà entendu Marie Laberge confier qu'elle écrivait toujours ses billets à la plume!

Un potin pour toi ce dimanche!

http://www.banlieusardises.com/memo-hiver-un-jeu-de-memoire-bien-particulier

Valiel a dit...

Bonjour,

On ne se connaît pas, je suis arrivée ici par hasard depuis le blog "sous la lune d'opale". J'ai adoré ce témoignage qui me parle énormément et je l'ai "featuré" sur le mien. Je préfère prévenir au cas où ça pose souci : http://monetoileinterieure.wordpress.com/2012/01/12/lecriture-manuscrite/