samedi, novembre 06, 2010

Un texto, un rein?

Dans un café, une femme racontait à une autre son "accident de piétonne"...Elle traversait une rue, s'est faite happer sans comprendre comment la conductrice, une jeune fille de 16 ans, avait pu ne pas la voir.

La réponse lui vint du policier: elle textait au volant.

La dame se croyait sauve mais sous l'insistance du policier, elle partit en ambulance. À l'hôpital, elle réclama plusieurs fois de s'en aller, préoccupée par ses obligations personnelles et professionnelles. Parce que son urine contenait de plus en plus de sang au fil des heures, on l'a gardée sous observation.

Venait-elle de se faire bousiller un rein? J'en ai manqué un bout, je n'en sais donc rien. Elle racontait cela avec une sorte de désillusion blasée, en riant du ridicule de la situation.

Cela m'a profondément troublée.

Ces fichus textos au volant peuvent tuer ! Je ne connais pas la législation qui entoure leur utilisation mais je crois que le fautif s'en sort avec une amende et quelques points de démérite perdus. Aussi dangereux que l'alcool au volant, mais pas de dossier criminel.

La valeur d'une vie est donc relative selon que vous aviez bu un verre de vin de trop ou que vous textiez sur la route avec insouciance.

11 commentaires:

Anonyme a dit...

On les envoie tous en prison! Comme ceux qui déjeunent, se maquillent, se rasent, se retournent pour parler aux enfants...

La Prétentieuse a dit...

Clap clap clap pour l'ironie...

Éléonore a dit...

L'usage du cellulaire est bien défendu par la loi, que ce soit pour parler ou texter, je n'y vois aucune différence, les deux conduites sont dangereuses, comme votre exemple le démontre !

Mamanbooh a dit...

On oublie souvent que la vie est si fragile...

Je pense comme toi et j'aime la comparaison d'Éléonore.

*Mais Anonyme, j'ai de la difficulté à saisir votre intervention...

Mongoose a dit...

C'est tout la meme chose, "driving while impaired". Les consequences pour le conducteur dependent des consequences pour la victime. Si cette femme etait morte au lieu de passer du sang, la conductrice serait accusee d'homicide.

La Prétentieuse a dit...

On peut contrôler ce qu'il est raisonnable de contrôler, voire de quantifier: un cellulaire, un taux d'alcoolémie, utilisation de drogue.

Réprimander les enfants en voiture relève d'une intervention fortuite et incontrôlable.

Je sais pas pour vous, mais moi, à partir du moment où j'ai séparé les belligérants (qui ne sont pas les mêmes chaque fois), je ne peux prévoir qui jouera avec mes nerfs en voiture.

Par contre, je ne texte pas en conduisant et si j'ai à faire des interventions nécessitant mon attention, je le fais aux feux rouges, lorsque je suis arrêtée (j'ai aussi l'habitude de m'arrêter aux feux rouges)...

Mamantroispointzero a dit...

Je ne suis pas experte en droit mais comme il y a eu un blessé, je crois que si la dame portait plainte, l'adolescente serait accusée, on ne lui donnerait pas seulement une amende.

Méli a dit...

C'est fou et c'est bien pire de texter, ça demande les yeux et les mains que de parler au cellulaire.. et en plus, la jeune fille était une conductrice sans expérience, alors c'est encore pire... J'espère qu'au moins, elle a eu sa leçon et ne le fera plus jamais, c'est une véritable plaie, cette folie de texter en conduisant...

maman a dit...

Un exemple pas très loin de moi. Au travail, un livreur s'est fait emboîter par une voiture. Résultats: Un genou bousillé, opération, et convalescence.

Ca ne se termine pas là. Cet homme qui n'a pas très froid aux yeux a bien vu que la dame textait alors qu'elle conduisait. Il l'a mentionné au policier qui a fait le rapport. Il y a eu un amende, il me semble de 600$ (non vérifié) et cet homme a l'intention de poursuivre en justice la dame.

Toutefois, comme c'est la S.A.A.Q qui en principe défraie les frais d'accident, qu'en sera t-il?

Ce Monsieur a l'intention de poursuivre la dame en justice.

Bref, une femme avertie en vaut deux. Et était-ce si urgent de texter?

Nanou La Terre a dit...

Ce n'est qu'une question de temps... C'est tellement dangereux. La justice est souvent longue à réagir. Il faudra beaucoup de vies sacrifiées avant qu''elle réagisse....

Annie a dit...

Ouin mais tu dis "la valeur d'une vie"... blesser au volant et tuer au volant le "après" est pas pareil du tout là.