lundi, janvier 12, 2015

Le temps...encore lui

Je manque de temps.
Entre toutes mes obligations, je travaille fort pour rentabiliser chaque minute.

Pourtant, je suis choyée.
J'ai du temps.

J'ai du temps car je suis travailleure autonome (lire que j'en ai pas plus qu'une autre mais que je le gère comme je le décide).
Je peux choisir de travailler selon ce qui me convient comme horaire.
Mes obligations, c'est moi qui me les impose.

Je suis là pour aller conduire mes minis à l'école quand on est trop à la course, je suis là pour les accueillir à la maison le midi si on manque de temps pour préparer les lunchs le matin.
Je suis là pour accueillir mes ados qui rentrent de l'école no stresssss ou mes minis qui se sont entretués sur le chemin du retour. Je peux préparer des biscuits ou des muffins si je le décide.
Si JE LE DÉCIDE.
C'est précieux ça.

Je peux aller chiller au café avec mon grand mini bébé d'amour et mon amoureux le matin si le coeur m'en dit.
Je peux planifier le souper pour 19h ou 19h30 si je le décide ainsi -ce que je fais chaque soir- parce qu'entre vous et moi, bouffer à 18h c'est ennuyeux.

J'écoutais hier soir un de mes fils et j'étais émue devant sa sensibilité, son empathie et sa compassion. Je suis choyée car j'ai du temps. Le temps de m'asseoir et d'écouter.

Bon, je suis expéditive de nature, c'est vrai. Mais j'ai la possibilité de prendre mon temps.
Et quand il arrive que je le prenne pour vrai, eh bien je suis émue. Et je braille.
Et vous savez quoi?
Je peux prendre le temps de brailler parce que j'AI DU TEMPS.



3 commentaires:

Spécialiste de l'éphémère a dit...

Bravo! 1000 fois bravo!

Nadia Chougui a dit...

Tu m'as fait pleurer.
Que de sentiments.
Merci pour tes mots.

Quatre fois maman a dit...

C'est formidable de prendre le temps de savourer ce temps que tu as. Bravo et profite bien de chaque minute!