lundi, octobre 24, 2011

Out, les photos scolaires?

C'était jour de photographie scolaire à l'école de mes trois "primaires" quelque part la semaine dernière. C'est avec fierté que mes trois fils sur leur trente-six ont quitté la maison.

Pourtant, pour la deuxième (ou est-ce la troisième) année, je n'achèterai pas les photos scolaires. Pour la seconde (ou troisième) fois, nous ne recevrons que la photographie de groupe, celle qui importe le plus à mes yeux.

Pourquoi? Parce qu'ici, les ensembles de photos ne sont plus que gaspillage. Oh, bien sûr, fiston est adorable avec son sourire édenté et sa belle chemise, mais une fois distribuées quelques photos aux membres de la famille, nous demeurons pris avec une quantité impossible de photos de toutes les tailles qu'on n'ose pas jeter (même en ayant pris soin de choisir le plus petit kit) car symboliquement ce serait un peu comme de mettre une partie de l'enfant au recyclage.

Et puis, depuis l'ère du  numérique, nous stockons TELLEMENT de photos, est-ce vraiment nécessaire de dépenser en plus pour la photo scolaire qui répond davantage à une "nécessité" traditionnelle qu'à un besoin réel? Parce que c'est ça depuis des décennies, les photos scolaires: un geste traditionnel, voire culturel qui génère une image de nous-même à un âge précis auquel on associera au fil des années tous les souvenirs rattachés à cette année scolaire précise.

Les photographes se sont ajusté au numérique dans le traitement de la photo scolaire: appareils high tech, fonds virtuels, commandes en ligne, gravures de cd, produits dérivés, mais au final, cela demeure un produit de consommation comme un autre accepté socialement comme une normalité-formalité scolaire.

La photo de tout le groupe réuni possède une valeur ajoutée: le souvenir, la référence à une dynamique aussi unique que les individus qui composent l'ensemble.

La photographie scolaire est si ancrée dans nos traditions qu'on ne remet pas son bien-fondé réel en question. Qu'en pensez-vous?

27 commentaires:

olympe a dit...

que vous le regretterez dans 15 ans

Grande-Dame a dit...

Pourquoi? Élaborez votre point de vue svp.

Nanou La Terre a dit...

Je pense que tu soulèves un questionnement rempli de sens.
Lorsque j'étais petite, j'ai eu une seule photo scolaire, celle de ma 1ère année. Puis, par la suite, plus rien. C'était "out", même les bals de finissants, plus à la mode. Je crois que cela est venu avec l'arrivée du mode hippie et la mentalité de non consommation du temps.

Par la suite, j'ai vu cette mode revenir et plus particulièrement dans les années 90 pour les photos et les années 2000 pour les bals de finissants où les parents dépenses des sommes démesurées pour les robes et costumes.
Je suis bien heureuse de ne pas avoir eu à gérer ce genre de situation où la consommation est à son summum!
Cela reflète exactement la société actuelle dans laquelle on vit et qui est vouée inévitablement à l'échec

Nanou La Terre a dit...

"Les parents dépensent!". Désolée pour la faute!

Anonyme a dit...

Je vais les acheter pour la continuité, pour que les enfants plus tard voient l'évolution... mais je prendrai néanmoins le plus petit kit, celui à 8$, pas juste à cause du prix mais parce que depuis l'ère de la photo sur fond vert, je ne trippe vraiment pas, mais vraiment pas du tout. Faire le montage soi-même avec un fond d'océan, des ballons de soccer, une bibliothèque qui n'est pas la leur, une photo de leur école prise de trop loin pour que la superposition des enfants soit plausible ?!?!? J'avoue que je n'aime pas trop ce que les photos scolaires sont devenues...

Caroline

Diamone a dit...

Je suis tout a fait d'accord avec votre point de vue, mais j'avoue regarder encore (à l'occasion, quand je fouille dans les souvenirs) les miennes. J'y vois le style de coiffure et vestimentaire à la mode cette année là et je peux savoir l'âge exact que j'avais sur chaque photo. J'y prend encore plus plaisir maintenant que je les regarde avec ma fille et qu'elle ri de moi!! Donc j'achète le kit le moins cher, mais j'achète, parce qu'elle prend le temps de choisir son chandail "préféré" de l'année, la coiffure qui la représente ect...

Joa a dit...

J'ai vécu cette année la photo scolaire «choisissez votre fond». J'ai trouvé ça tellement horrible que je les ai retournées à l'école. La qualité des photos scolaires est déjà passable, avec le faux fond c'est carrément cheap. J'ai demandé la reprise en précisant que je la souhaiterais sur un vrai fond, et j'ai appelé le studio de photo pour leur faire part de mon commentaire. Mais je me questionne aussi sur la nécessité d'en commander.

Tartine a dit...

C'est vrai que l'on reste avec des piles de petites photos non-distribuées...
Le truc que j'ai trouvé pour réutiliser celles-ci: je les utilise comme étiquettes cadeau à Noël. Mes filles ont beaucoup de plaisir à revoir leurs binettes des dernières années accrochées sur leurs cadeaux, identifiant ceux-ci du même coup.

Lucie a dit...

Je n'ai pas encore eu l'expérience des photos scolaires depuis que je suis une maman, mais mon chum et moi avons déchiqueté des dizaines de nos photos du primaire lors de notre dernier déménagement... De plus, cet été, j'ai décidé de ne pas acheter les photos e soccer. J'étais là, donc j'ai pris avec mon appareil la photo de groupe--certainement de moindre qualité que celle avec l'appareil du pro, mais je l'ai. Et quand j'ai vu le prix de ce qu'il vendait... c'était à la pièce, donc pas de surplus si on commande sagement, mais $$$$$$. Pour le même prix, je ferai imprimer un montage de mes meilleures photos de son soccer (j'ai même intentionnellement pris certaines photos dans le but de servir de toile de fond au montage des autres).

Je ne pense donc pas acheter de photos d'école quand le temps viendra, sauf celle du groupe, puisque je n'y serai pas pour la prendre.

Diane a dit...

Moi, je travaille dans une école, alors mon kit est gratuit. En plus, j'aide le photographe toute la journée. J'ai des copies de toutes les années. J'ai toujours acheté aussi pour les enfants même si vraiment il y en a trop. J'aime voir l'évolution après toutes ces années. J'aime.

Rémi Poséidon a dit...

J'ignore comment fonctionne la photo de classe au Québec, mais ça m'a l'air d'être un véritable marché d'après les autres commentaires !

En France, quand j'étais en primaire, il y avait la photo de groupe, une photo personnelle et une photo avec frères et sœurs. Les photos personnelles comptaient comme photos d'identité (avant les normes qui nous imposent de ressembler à des criminels) et cela composait effectivement un kit, à ceci près que les parents demandaient À L'AVANCE ce qu'ils souhaitaient. Maintenant, on prend juste une photo de classe, dans un lieu phare de l'école.

Je souris doucement devant le prix du fameux "petit kit" d'Anonyme : 8$. Chez nous, la seule photo de classe coûte 12€... Mais je suis conscient que c'est toujours ça de moins dans le budget familial.

Je suis d'accord avec Nanou La Terre quand elle dit que notre société part à la dérive, mais je ne développerai pas ici, de peur de choquer par mes propos par trop communistes, ceux qui sont intéressés peuvent toujours aller voir sur mon blog.

Je rejoins néanmoins Grande Dame et Diamone sur l'importance de la photo de classe. C'est le souvenir d'une époque, d'une année, d'amis... Certaines des miennes sont égarées (temporairement j'espère !) et j'en suis attristé du haut de mes 20 ans. J'ai scanné toutes celles que j'ai trouvé, et ça me fait tout drôle à chaque fois que je les vois. Des amis avec qui je me suis fâché, d'autres qui ont déménagé, deux décédés (sic), des profs, mon ancienne école sacrifiée sur l'autel du progrès, le collège avant qu'il ne soit trop peuplé, la cour d'honneur du lycée... Et ma petite bouille que personne ne reconnaît !

Mamounet a dit...

Bien d'accord avec votre point de vue. La photo de groupe est un "must", mais les "kits" sont trop... trop.

Et le phénomène "choisissez votre fond", c'est vraiment du n'importe quoi (on peut choisir un fond de plage ou de château français!!!)

Moi, j'aimerais bien avoir deux ou trois exemplaires de la photo individuelle (pour nous et pour les grands-parents), mais pas 46. Mais même les plus petits "kits" sont offerts dans la démesure.

Quand moi j'étais au primaire, je n'ai pas eu de photo scolaire (ni de groupe, ni rien). Mais j'aurais bien aimé avoir un petit souvenir de chacune de mes classes du primaire.

FB a dit...

Ici on a plusieurs choix depuis 4-5 ans et j'aime bien deux photos aimantées pour le 8$... C'est ce que je prends lorsque la photo est belle (un pour le frigo de chaque grand-maman). Mais si la photo est trop ordinaire, je ne garde que les deux choix de photos (avec spécimen dessus)et la photo de classe qui est, pour nous aussi, bien importante!
Le kit de "trop de photos pareilles" je n'ai jamais aimé, mais lorsqu'on avait pas le choix (mes ainés ont de 17 à 25 ans), on prenait le plus petit, ou juste la photo de classe. À cette époque les photos numériques n'existaient pas et c'était un incontournable pour les enfants... Tandis qu'aujourd'hui... Les images sont si faciles à faire et ne coûtent presque rien (un développement de film avec la moitié des photos tout croches coûtait au moins 15 $ il y a dix ans!)

France

Pur bonheur a dit...

J'aimais bien avoir un kit comprenant un 8 x 10 et une photo de groupe. Important d'avoir un souvenir de ses copains/copines de classe. Ma mère achetait une photo de moi-même, heureusement elle s'est repris en photographiant mes amies lors de fête anniversaire chez moi.
Et mes photos préférées de mes enfants sont sans contredit celles où ils portent la toge. Celles-là, je devrais les faire agrandir 16 x 24 (haha).

Anonyme a dit...

J'ai toujours pris le plus petit kit et ça m'est bien utile... Par exemple pour l'inscription au camp de jour, quand on doit fournir deux petites photos, etc... :-) Les enfants en échangent quelques unes avec leurs amis et ça leur fait plaisir et ils en donnent aussi à ma mère et à mes soeurs...

Valéry

La Prétentieuse a dit...

Merci pour vous commentaires. C'est vrai qu'on voit notre enfant sous un regard autre lors des photos "officielles". Je me pâme toujours chaque fois: ils sont dont beau mes fils !

Ma réflexion est surtout pragmatique vu la quantité de photo qui ne répond plus à mes (nos?) besoins depuis l'ère du numérique.

La photo de groupe demeure toutefois un incontournable.

Michèle a dit...

Plutôt que de donner mon opinion sur le sujet, je t'invite à lire un de mes billets dernièrement pondu sur le sujet!

Michèle


http://www.misurlenet.com/2011/10/souvenir-plastique.html#comments

p'tit bouchon a dit...

Bien d'accord avec toi .Je trouve que ça devient une obligation .J'ai reçu la semaine passée lesphotos pour faire la commande ,mon garçon avait un drôle de sourire avec la bouche un peu croche ma fille un peu mieux ,mais je suis capable de prendre de bien plus belles photos et pourtant c'est un photographe .....pas que ça coûte cher ,mais acheter des photos que mon garçon n'aime pas et qui vont finir dans le fond d'un tiroir ,non.Celle de la classe oui mais c'est tout .je vais prendre une photo de chaque enfant et indiquer leur année ,ça fera aussi bien l'affaire.comme j'ai 6enfants il y aura moins de gaspillage de photos .

Anonyme a dit...

Ah bien ici les photos sont belle, un vrai fond comme dans mon temps, je prend le kit le plus petit et la photos de groupe, m`en reste pas tellement cette année la photographe est cheap donc pas de format porte-feuille dans mon kit, une 8x10 pour nous, deux 5x7 pour les grand-parents, quatre 4x6... je devrait rester avec une seule 4x6 une fois tantes et parrain passer.

Karine

Anonyme a dit...

Depuis quelques années nous prenons une seule photo pour chaque enfant, soit la 8x10. Ensuite, grand-papa fait une télénumérisation et nous reproduisons le nombre juste de photos demandées...Et ils veulent tous des 5x7.
Caro

Julie a dit...

Ton sujet suscite la discussion ;-)

Depuis quelques années, on offre le format numérique des photos à l'école de mes filles. Pour 5$, j'obtiens donc une photo de qualité professionnelle, en excellente résolution, pour laquelle je détiens les droits pour reproduire à volonté. Moi ça me plaît!

Je potine
http://www.la-mere-est-calme.com/2011/10/les-potins-du-dimanche_19.html

Looange a dit...

Moi, j'achetais celles de la garderie parce qu'elles étaient belles. Depuis quelques temps, les photographes ne semblent plus apprécier le décor fait sur place et propose des fonds numériques. Je trouve la chose laide (pour pas dire laitte). Donc, j'ai arrêt d'acheter les photos juste parce qu'elles ne sont pas belles :)

RAnnieB a dit...

J'ai eu exactement la même réflexion et agit comme tu l'as fait depuis 2 ans. Sauf que cette année l'entreprise qui prend les photos à l'école a bien vu la tendance. Elle exige l'achat d'un forfait de base (12 photos) avant de céder la photo de groupe. Avoir été un homme, j'aurais vraiment eu l'impression qu'on me tenait par les couilles ;).

La Prétentieuse a dit...

RAnnieB, arrggh, c'est dont bien plate ! Je crois bien que j'aurais demandé à ma belle-mère de se pointer à l'école avec sa caméra !

Je déteste ce genre de contraintes qui nous force à consommer !

Clo a dit...

c'est la première fois que je viens ici et incroyable, ce billet est l'exact reflet de ce qui se passe dans ma tête depuis quelques années à cette période de photos scolaires !
Si encore dès la maternelle de notre ainée nous les avions soigneusement encadrées-exposées... mais je les retrouve (celles qu'on a eu la faiblesse d'acheter) au fond de tiroirs, cartons, sous les lits au pire ;-)))
bref, c'est plutôt du gâchis
et ne parlons pas d'esthétique ;-D
Alors maintenant, si ça fait vraiment plaisir à l'enfant je prends, mais pas chaque année et je me dis que c'est pour la coop de l'école...
Et la tombola ? vous en pensez quoi ? Je crois que ça me choque encore plus !

Serge Melançon a dit...

Étant un photographe scolaire depuis 25 ans, je trouve certains des commentaires 'renversants''
Les produits et services offerts sont là pour répondre à une majorité de parents.
Dans la,plupart des écoles, la photo de classe estofferte gratuiteemnt aux enfants même si les parents n'achètents pas de photos.
évidemment, cette photo gratuite est payée avec les ventes des ensembles.
La technologie du fond vert est très au point chez certains photographes et répond aux besoins de la plupart des parents.
Il ne faut pas oublier aussi qu'en moyenne 15% des ventes revient à l'école pour payer des activités.
Les personnes qui se vantent de numériser les photos et d'imprimer parmlamsuite devraient avoir honte de déclarer la tricherie comme un ''bon '' truc, je gage que ces mêmes personnes piratent aussi leur musique et s'en vante allègrement.
Concrnant le nombre de photos ,les comités de photos choisissent les compagnies pour le meilleur ratio ''nombre de photos et prix'' avec l'effet pervers de gonfler le nombre de photo.
J'espèremvous avoir un peu élclairé sur le fonctionnement de cette industrie que j'aime car j'adore travaiLer avec les enfants et procurer des souvenirs de qualité aux familles.
Serge Melançon Photographe
www.photosscolaires.com

Mélanie a dit...

Je suis d'accord avec la totalité des commentaires de M. Melançon. Personnellement j'ai beaucoup de plaisir à comparer mes photos scolaire année avec celle de ma fille! Ce moment vaut LARGEMENT la quinzaine de dollars investit à chaque année. Voici un vidéo qui selon moi illustre bien la raison d’être de cette industrie : https://www.youtube.com/watch?v=mvDqQlCCeqU

Ce vidéo provient de notre fournisseur qui nous offre un excellent service depuis trois ans. Personnellement je suis comblé par le choix de fond qu’ils offrent…j’en avais assez des toiles très 'traditionnelles' de notre ancien fournisseur. Il nous offre également la possibilité d’acheter des feuilles à l’unité à prix abordables…je conçois donc mon propre ensemble avec fonction de mes besoins réels.

Cette année j’étais bénévole pour la séance. Je trouve triste de voir certains de vos commentaires après avoir vu l’énergie que déploient les photographes pour prendre de belles photos de nos enfants!

Durant la séance le propriétaire de l’entreprise est venu nous présenter leur nouveauté que j’ai trouvée géniale. Il s’agit comme d’une photo de groupe en vidéo…allez voir la démo sur le site pour comprendre de quoi il s'agit. www.cameleovideo.com

Je pense que ce nouveau produit pourra peut-être intéresser ceux qui croient que cette industrie n’a plus ça raison d’être…