dimanche, mai 05, 2013

La dernière

Il y a plusieurs semaines, dans sa grande fascination par la mort, Frédéric a bien expliqué à sa cadette que puisqu'elle était la plus jeune, elle serait nécessairement la dernière de la famille à mourir. C'est la logique même. Elle serait seule, sans frères ni parents. Seule, abandonnée à elle-même. C.o.m.p.l.è.t.e.m.e.n.t seule.

Depuis, il y eut plusieurs épisodes de bouleversement. Inconsolable, Béatrice ne se fait pas du tout à l'idée de se retrouver sans racines, sans amour, sans câlins, isolée, perdue dans ce monde trop grand pour une si petite fille.

Je croyais bien qu'elle était derrière, cette fichue angoisse.

Eh bien non.

Mon petit Chat d'Amour est venu me retrouver entre deux séances de jeu, inquiète de se retrouver "seule quand maman et papa et tous ses frères vont être morts"...seule et incapable d'accomplir des "choses de grands parce que elle met toujours trop de céréales dans son bol et trop de miel sur ses tartines si elle n'a pas d'aide de sa famille..."

Awww.

Et voilà que mon coeur saigne.